12 jours d’actions contre les violences envers les femmes et 20e commémoration de la tuerie de Polytechnique

Ruban blanc - Je m'affiche contre la violence

Ce prochain 6 décembre (2009) sera spécial. Il y a 20 ans, 14 jeunes femmes ont été assassinées à l’École Polytechnique de Montréal, seulement parce qu’elles étaient des femmes.

Des gestes importants
La FTQ se joint à la FFQ et à ses alliéEs pour commémorer ce triste événement dans le cadre d’une autre campagne de 12 jours d’actions contre les violences envers les femmes, campagne québécoise de sensibilisation et d’actions coordonnée par un comité de groupes de femmes et de groupes de défense des droits.

La FTQ a signé et soutenu financièrement la déclaration médiatique du mouvement féministe et de ses alliéEs contre les violences envers les femmes, publiée le 25 novembre prochain, dans les journaux québécois francophones et anglophones. Cette déclaration appelle toute la population à agir contre les violences faites aux femmes. Elle rappelle aussi la pertinence du mouvement féministe dans un monde où ces violences sont encore le lot quotidien de trop de femmes.

La Rencontre biennale FTQ des femmes en condition féminine, le 10 novembre, réserve une place spécialement pour commémorer le 20e anniversaire de Polytechnique. Les campagnes québécoise et canadienne sont déjà au programme.

Le Service de la condition féminine de la FTQ a également publié l’information sur le bulletin NouvElles en condition féminine, à temps pour la Biennale des femmes.

De même, le 6 décembre 2009, la FTQ participera à la chaîne humaine dénonçant la violence envers les femmes, qui se tiendra à la Place Émilie-Gamelin, angle des rues Berri et Ste-Catherine (métro Berri-UQAM), à Montréal. Le rassemblement débute à 13 h et la chaîne humaine se formera à partir de 13 h 30. Toutes sont invitées à y participer. Apportez vos rubans blancs!

La FTQ a aussi contribué financièrement à la tenue d’un colloque international portant sur La tuerie de l’École polytechnique 20 ans plus tard. Ce colloque est organisé par l’Institut de recherches et d’études féministes (IREF) et le Service aux collectivités de l’UQÀM. Il s’agit d’un colloque international et multidisciplinaire dont l’objectif est d’évaluer la signification attribuée à ce drame au Québec et ailleurs dans le monde. On pourra y réfléchir à la mémoire collective de l’événement, discuter de la problématique des violences faites aux femmes et aux féministes. Pour plus d’information : www.iref.uqam.ca

Enfin, la FTQ invite tous ses affiliés à poursuivre sans relâche leurs efforts pour éliminer toutes les formes de violence dans les milieux de travail, y compris les violences faites aux femmes.