Journée internationale des femmes: 8 mars

Le Collectif 8 mars, UPPERKUT. Illustration : Sophie Casson

 

Le 8 mars, Journée internationale des femmes, continue d’être un des temps forts en condition féminine à la FTQ. C’est un moment privilégié pour célébrer entre nous nos victoires comme travailleuses et comme femmes. On en profite aussi pour faire des bilans, réfléchir ensemble, échanger, s’encourager, se mobiliser. C’est donc plus qu’un symbole et, dans un contexte de transformations, d’instabilité, de remises en question de nos acquis, il conserve encore toute sa pertinence.


Le thème en 2016 : Appel à toutes pour se faire ENTENDRE !

Cette année encore le Collectif 8 mars, composé de la FFQ, du comité condition féminine de la CSN, de la FTQ et de l’Intersyndicale des femmes (représentant les comités condition féminine de l’APTS, CSD, CSQ, FAE, FIQ, SFPQ, SPGQ) propose le thème « Appel à toutes pour se faire entendre! » pour inspirer les actions qui se dérouleront partout au Québec dans le cadre de la Journée internationale des femmes. Le Collectif 8 mars saisira l’occasion de la Journée internationale des femmes pour rencontrer le gouvernement.

Le Collectif 8 mars a voulu un thème inclusif et mobilisateur qui interpelle l’ensemble des femmes peu importe leur milieu, leur provenance, leur âge, etc. Il a choisi un thème fort et ferme pour réaffirmer que la parole des femmes est le reflet des réalités au quotidien de plus de la moitié de la population du Québec, qu’il est important que les femmes soient unies plus que jamais afin d’être entendues et prises au sérieux partout, y compris par le gouvernement.

Nous appuyons le texte qui suit de la Fédération des femmes du Québec (FFQ): Le thème de cette année évoque les récentes mobilisations, pensons aux actions et manifestations populaires, communautaires et syndicales contre les mesures d’austérité, aux actions de la Marche mondiale des femmes qui ont mobilisé des milliers de femmes au Québec et dans le monde (50 pays et territoires participent à ces actions), aux mobilisations contre les violences envers les femmes ou aux actions du mouvement féministe en solidarité avec les femmes autochtones pour réclamer une commission d’enquête sur les femmes autochtones disparues et assassinées, pensons également aux travailleuses et travailleurs du secteur public (75 % sont des femmes) mobiliséEs pour défendre les services publics et des conditions de travail et de vie décentes. Toutes ces mobilisations témoignent de la force des mobilisations et des actions des femmes pour défendre et revendiquer l’égalité et la justice pour toutes !

Le thème témoigne aussi de la nécessité de l’action collective féministe pour défendre les droits des femmes. Dans une période où le gouvernement adopte des mesures d’austérité qui maintiennent, reproduisent et renforcent les inégalités vécues par les femmes et les inégalités entre les femmes elles-mêmes et entre les peuples, il est nécessaire de continuer à faire entendre nos voix pour dénoncer les politiques sexistes du gouvernement au Québec. Le Collectif 8 mars fait appel à vous pour défendre nos droits !


Mention à intégrer concernant les droits d’auteure lors de l’utilisation du visuel 8 mars 2016.

DROITS D’AUTEURE 2016 qu’il faut respecter : Dans tous les cas d’utilisation de l’illustration, complète ou partielle, l’utilisateur s’engage à écrire la mention suivante : Le Collectif 8 mars, UPPERKUT. Illustration : Sophie Casson L’illustration ne peut être modifiée d’aucune façon sans son consentement. De plus, si la taille du support le permet, elle demande que le crédit Illustration : Sophie Casson apparaisse sur la pièce. L’illustration ne peut être utilisée que dans le contexte de la Journée internationale des femmes de 2016.


 Matériel 2016 à télécharger:


Archives