6 décembre 2001 : suggestions pour vos activités syndicales

Violence

Dix ans déjà que, suite à une résolution de congrès, la FTQ convie ses affiliés à réfléchir aux moyens concrets à se donner syndicalement pour prévenir et éliminer la violence faite aux femmes, au travail comme partout.

Cette année, la FTQ est toute à la préparation de son congrès de novembre qui portera sur la mondialisation. Cependant, nous ne pouvions passer sous silence le 6 décembre, qui est un des temps forts dans nos rangs, et délaisser un dossier aussi important que la violence faite aux femmes. D’autant que les récents événements de New York et leurs suites confèrent actuellement une triste dimension aux violences pour lesquelles, il y a à peine un an, nous cherchions collectivement des solutions avec la Marche mondiale des femmes pour éliminer la pauvreté et la violence faite aux femmes.

Les textes des pages précente et suivante viennent donc s’ajouter comme éléments de réflexion aux outils déjà réalisés entre autres par le Service de la condition féminine qui, plus que jamais, prennent tout leur sens et qui peuvent être réutilisés dans le cadre de vos activités du 6 décembre.

Dans le cadre des activités du 6 décembre 1999, Journée de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes, le Service de la condition féminine a notamment réalisé un guide syndical de réflexion et de discussion et une affichette sur le thème Au travail comme partout : la violence faite aux femmes, faut que ça cesse… maintenant!

Ce guide s’inspire de deux recherches en partenariat et de la jurisprudence rassemblées dans une brochure intitulée Agir pour contrer la banalisation de la violence en milieu de travail.

Les résultats des recherches et le matériel produit par le Service (affiches, dépliants, guides et autres) portant sur la violence servent non seulement aux activités du 6 décembre, mais peuvent être réutilisés tout au long de l’année. Ils sont également utiles lors d’activités intersyndicales et de prises de position publiques.

Le Service profite de toutes les occasions et tribunes possibles, comme les conférences de presse, le 8 mars, le 6 décembre, la Rencontre biennale de réflexion en condition féminine ou la Marche mondiale des femmes, pour transmettre aux travailleuses et aux syndicats les résultats des diverses recherches, les aidant ainsi à améliorer les conditions de travail et de vie des membres. Le bulletin NouvElles sert également les mêmes fins.