À la Marche mondiale des femmes, la FTQ était très présente partout ! Des milliers de fois MERCI pour votre participation !

Marche mondiale des femmes

Rassemblement mondial à New York

Rassemblement mondial à New York

Tout d’abord, un énorme merci à toutes et à tous qui avez cru en ce beau projet, qui l’avez soutenu et y avez participé! Oui, merci et félicitations, car une fois de plus, nous avons su collectivement et massivement démontrer que la pauvreté et la violence faite aux femmes, c’est carrément intolérable!

14 octobre: Une présence massive à Montréal

Oui, nous avons suivi le mot d’ordre et les consignes. Nous étions plus de 1500 à participer à la manifestation monstre qui a eu lieu le 14 octobre 2000 à Montréal.

Femmes, hommes et familles de tous nos syndicats et de tous les coins du Québec se sont donné rendez-vous sous la bannière de la FTQ au parc Lafontaine et ont marché jusqu’au lieu de rassemblement, où spectacles et discours se sont succédés.

Les trois vice-présidentes aux postes réservés, Suzanne Amiot, Nicole Bluteau et Johanne Vaillancourt, le président, Henri Massé, le secrétaire général, René Roy, ainsi que la plupart des vice-présidents siégeant au Bureau de direction de la FTQ étaient de la fête. Un bel exemple de mobilisation et de solidarité entre femmes et hommes, et entre les régions!

15 octobre: La délégation québécoise la plus importante à Ottawa

Le lendemain, c’est plus de onze autobus de militantes et de militants de la FTQ qui partaient, de bon matin, en direction de Hull, où se rassemblaient les groupes du Québec. Nous étions, et de loin, le groupe le plus imposant du Québec…

Nous ne pouvions passer inaperçus ! C’est en scandant des slogans et en chantant à tue-tête que nous avons emboîté le pas à la cohorte québécoise pour traverser le pont et rejoindre les groupes canadiens sur la colline parlementaire à Ottawa.

Deux des vice-présidentes aux postes réservés (la troisième étant déjà à Washington comme membre de la délégation auprès de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international) et le secrétaire général de la FTQ y participaient.

17 octobre: Rassemblement mondial à New York

À l’aube du 16 octobre, plus de 200 militantes de la FTQ s’embarquaient, sac (FTQ!) au dos, pour le point culminant de la Marche mondiale des femmes, soit le rassemblement mondial devant le siège des Nations Unies, à New York.

Toute une journée que ce 17 octobre, Journée mondiale pour l’élimination de la pauvreté. Que d’enthousiasme, d’énervements, de cris, d’échanges, de sourires, de chaleur humaine… en dépit de la longue attente et de la pluie!

Et l’un des beaux moments de cette journée: les sacs et les boîtes de pétitions et de cartes d’appui que nous nous passions, de l’une à l’autre, à bout de bras, par-dessus les têtes, pour qu’ils rejoignent l’amoncellement à l’avant du parc!

Un moment historique lors duquel les militantes de la FTQ ont marché avec dix vice-présidentes et vice-présidents du Bureau de la FTQ, et le président de la centrale, Henri Massé.