Les femmes au congrès de l’AIEST-FTQ

Photo: Christian Lemay

Le 17 septembre 2016, Louise Michaud, vice-présidente représentant les femmes de la FTQ, était conférencière à l’activité du caucus des femmes lors du congrès de l’AIEST. C’était une première ! Plus de quarante personnes y participaient, dont le 2/3 était des femmes.

Louise Michaud a parlé de l’importance du leadership et des comités de la condition féminine pour les femmes, les syndicats et la société en général. « Il est important d’échanger nos informations et expertises et de faire partie de la solution. Les femmes savent mieux que quiconque ce qui est bon pour elles. Les hommes, les familles ainsi que la société profiteront des gains que nous ferons ensemble. Nous devons miser sur nos forces, créer des alliances, faire des coalitions. »

Elle a également traité des récentes réalisations de la FTQ, dont la première cuvée de l’École des femmes, de même que des portraits de femmes impliquées et inspirantes de la FTQ et de l’histoire syndicale des femmes à la FTQ.

Divers dossiers chauds ont été abordés, par exemple la syndicalisation des femmes, la conciliation travail-famille, l’équité salariale, les violences envers les femmes, les femmes et la santé sécurité, les femmes autochtones, l’austérité, la pauvreté, etc.

Pour conclure, Louise a insisté sur le fait que tous nos gains ne devaient pas être tenus pour acquis, qu’ils étaient sans cesse attaqués par les gouvernements et les employeurs. Des échanges avec la salle ont suivi.

La rencontre avec les femmes de l’AIEST a été enrichissante et stimulante, et a permis de faire connaissance. Le président de l’AIEST, Monsieur Peter DaPrato a remercié Louise et salué l’excellent travail des comités de la condition féminine existants, tout en invitant les autres sections locales à mettre sur pied leurs comités.

Photo: Christian Lemay

Photo: Christian Lemay

Photo: Christian Lemay

Photo: Christian Lemay

Photo: Christian Lemay

Photo: Christian Lemay