Manif : L'équité salariale, on la veut maintenant !

Équité salariale

Fanions au vent, pancartes à la main, un cortège aussi décidé que coloré a envahi la colline parlementaire, hier midi, pour réclamer du gouvernement du Québec l’équité salariale maintenant. « L’équité, pis la justice, pas dans 25, 30 ans… maintenant ! », a clamé notre confrère président, Henri Massé, à la vive satisfaction de la foule réunie.

Serrant les rangs sous la bise glaciale qui balayait les lieux, les quelque 800 à 1 000 manifestantes et manifestants de la FTQ ont chaudement applaudi les vice-présidentes Suzanne Amiot, Nicole Bluteau et Johanne Vaillancourt qui, tour à tour, ont dénoncé le gouvernement, le chapitre IX de la loi, les employeurs, comme autant d’obstacles à l’application de l’équité salariale.

Et tout le monde de retourner au congrès, en chantant, sur un air bien connu, « ça prend l’équité, mes frères et mes sœurs …, ensemble nous l’aurons. »