Une 3e Conférence des femmes Métallos et Machinistes

Condition féminine

En juin dernier, les femmes Métallos et Machinistes tenaient à Toronto une troisiÈme conférence nationale sur la condition féminine sous le thÈme «Négocier l’égalité». C’était cependant la premiÈre fois qu’elles l’organisaient conjointement.

À l’ordre du jour : l’importance d’organiser des luttes et des campagnes communes et de renforcer la solidarité entre femmes de ces deux syndicats.
Au nombre des sujets abordés, le difficile arrimage entre le travail et la famille.

Participant à un panel sur ce sujet, Carole Gingras, du Service de la condition féminine de la FTQ, a insisté sur la nécessité d’adapter les mesures de conciliation aux diverses réalités des hommes et des femmes en milieux de travail et sur le rôle des syndicats dans ce dossier. «Changer la culture des entreprises : voilà tout un défi pour nous; il nous faut faire reconnaître les problèmes de conciliation et trouver des solutions collectives pour mieux harmoniser les exigences du travail à celles de la famille».