Une étude en santé et sécurité du travail touchant les femmes de différents groupes ethniques

Santé des femmes au travail

Le Service de la condition féminine de la FTQ collabore avec des chercheures du CINBIOSE-UQÀM à une autre intéressante étude exploratoire,cette fois,avec des travailleuses immigrantes. Très peu d ‘études canadiennes se sont penchées sur leurs problèmes particuliers en regard de la santé au travail. C ‘est donc un sujet novateur et important,surtout lorsque l ‘on considère que la main-d’œuvre est de plus en plus diversifiée et que la FTQ vient d ‘adopter en congrès une déclaration de politique sur les personnes immigrantes. Avec cette étude, effectuée avec la collaboration de la section locale 1998 des Teamsters, on cherche à dresser un portrait des expériences,préoccupations, connaissances et besoins de femmes (et d ‘hommes)différents groupes ethniques en matière de santé et sécurité. Les entrevues sont en cours dans une entreprise de production où la main-d’œuvre est majoritairement féminine et où sont représentées environ trente-cinq nationalités.

Déjà, quelques éléments intéressants se dégagent des entrevues préliminaires, tels que des difficultés liées à la langue et les méthodes déployées par les travailleuses et travailleurs pour s ‘entraider. L’ étude révèle aussi que des stratégies syndicales intéressantes sont déjà en place pour pallier à ces difficultés.

On espère développer une meilleure compréhension des problèmes touchant ces travailleuses et travailleurs pour mieux répondre à leurs besoins.