Une première entreprise syndiquée UES-800 (FTQ) à être certifiée en matière de conciliation travail-famille

STAS-UNIGEC atteint un nouveau sommet

Le député de Chicoutimi, Stéphane Bédard, Marie-Claude Drouin du BNQ et le directeur de STAS UNIGEC, Louis Bouchard

Le député de Chicoutimi, Stéphane Bédard, Marie-Claude Drouin, du Bureau de normalisation du Québec, et le directeur général de STAS UNIGEC, Louis Bouchard, ont annoncé en conférence de presse l'obtention du niveau quatre de la norme conciliation travail-famille par l'entreprise de Saguenay. Photo: Jeannot Lévesque

Source: Le Quotidien (Chicoutimi) 26 mars 2013 – Laura Lévesque, par le site de La Presse

(Chicoutimi) STAS-UNIGEC de Chicoutimi obtient le plus haut niveau de certification en matière de conciliation travail-famille (CTF). Elle est la première entreprise de la région à décrocher cette norme et la première au Québec à mériter le niveau 4.

« Nous espérons que nos employés puissent s’épanouir tant au travail que dans leur vie privée, et que leurs familles bénéficient de tout le support auquel elles puissent s’attendre », a exprimé le directeur général de STAS UNIGEC, M. Louis Bouchard.

« Nous avons une longue tradition d’accommodements. Et lorsque nous avons pris connaissance de cette norme, nous nous sommes lancé le défi d’atteindre le niveau 4. »

Les pratiques de l’entreprise spécialisée dans le développement de haute technologie, principalement pour l’industrie de l’aluminium, sont désormais reconnues et certifiées par le Bureau de normalisation du Québec (BNQ).

« Tout le monde connaît STAS. Donc, nous sommes fiers que cette première soit ici. Cette fierté-là, on la retrouve à travers ses produits. Mais aussi dans sa manière de traiter le personnel », a applaudi le député de Chicoutimi et président du Conseil du trésor et ministre responsable de la région, Stéphane Bédard, invitant les autres entreprises à emboîter le pas.

Parmi les mesures reconnues, on retrouve notamment des congés pour raisons familiales, un congé sans solde, un horaire flexible, une offre pour de l’aide ou du soutien pour la garde d’enfant.

« Le BNQ se réjouit d’octroyer sa première certification de niveau 4 à une entreprise phare de Saguenay. Les entreprises ont tout à gagner à développer cette stratégie. L’adhésion à la norme permet à l’employeur de structurer ses efforts, de valider qu’il réponde adéquatement aux nouvelles réalités de ses employés et d’attirer de nouveaux talents », a mentionné Marie-Claude Drouin, coordonnatrice, développement des affaires du BNQ.

À l’heure actuelle, seulement quatre entreprises au Québec ont obtenu cette certification, mais à des niveaux inférieurs à STAS UNIGEC. Les coûts associés aux mesures sont minimes, indique le directeur général de l’entreprise qui emploie près de 180 personnes.

« Nous ne sommes pas partis de loin. Nous avions déjà des mesures pour favoriser la CTF. Il n’y a donc pas de coûts supplémentaires importants. Ils sont négligeables », détaille M. Bouchard.

http://www.lapresse.ca/le-quotidien/actualites/201303/26/01-4634713-stas-unigec-atteint-un-nouveau-sommet.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_actualites_2046740_section_POS3