Conférence des femmes de Montréal

Pour un mouvement mondial militant des femmes au 21e siècle

C’est sous ce thème que se tenait à Montréal, du 13 au 16 août dernier, la conférence internationale des femmes de Montréal, organisée par les femmes de diverses origines. La FTQ a participé à l’organisation et au financement de l’événement.

Les objectifs principaux étaient de créer des alliances entre les femmes au plan international et d’échanger entre elles sur ce qu’elles vivent. Elles l’ont fait autour de 12 thèmes et ateliers portant entre autres sur la syndicalisation, le harcèlement, la discrimination, les ateliers de misère, les aides familiales résidentes, le travail temporaire, la santé et les violences envers les femmes.

Pour la FTQ, Gabriela A. Quinto, de l’Union des employées et employés de service, section locale 800 (UES-800) était l’une des conférencières invitées. Ayant pu profiter du programme de francisation mis sur pied par son syndicat, Mme Quinto a indiqué que cette expérience lui avait permis de mieux s’intégrer au Québec et dans son milieu de travail. Elle a insisté sur l’importance de la solidarité entre les travailleuses. Pour elle, la lutte contre leur exploitation passe par la reconnaissance de l’ensemble de leurs conditions de travail.

Enfin, elle a tenu à souligner le soutien indéfectible et constant de son syndicat, et particulièrement de la responsable de la formation, Mme Louise Mercier, aussi vice-présidente à la FTQ.