La FTQ, toujours engagée envers les femmes!

Édition 2007-2008
Concours Chapeau, les filles!

Pour la 10e année consécutive, la FTQ renouvelle son engagement à titre de partenaire et commanditaire au concours Chapeau, les filles! La FTQ est fière de pouvoir dire qu’elle est la première centrale syndicale à s’être associée à ce concours.

La FTQ contribue financièrement à l’ensemble des cérémonies régionales de même qu’au gala national de Chapeau, les filles!

Depuis plusieurs années, la FTQ octroie trois prix Équité d’une valeur de 2 000$ chacune à des filles ou des femmes qui s’orientent ou se réorientent vers des métiers majoritairement occupés par des hommes. Les volets formation professionnelle, formation technique et formation scientifique sont couverts.

En se dirigeant vers ces métiers ou emplois très souvent mieux payés que la plupart des emplois féminins par tradition et assortis d’avantages sociaux intéressants, ces femmes servent de modèles à toutes et, ainsi, contribuent à élargir l’éventail de possibilités d’emplois pour l’ensemble des travailleuses.

D’importantes recherches

La FTQ a produit deux recherches importantes sur les femmes et les emplois traditionnellement masculins.

La 1ère, intitulée Quand le masculin se conjugue au féminin a été publiée en mars 1998 et a été à l’origine du partenariat FTQ-ministère de l’Éducation pour Chapeau, les filles! et pour le colloque ZOOM sur les femmes et les emplois traditionnellement masculins. Cette étude, menée par la sociologue Francine Burnonville et Marie-Claude Fournier, en collaboration avec le Service de la condition féminine de la FTQ et plusieurs syndicats affiliés, portait essentiellement sur les conditions d’accès et d’intégration des femmes dans ces emplois.

La 2e, intitulée Rapport de recherche sur le maintien des travailleuses dans les emplois traditionnellement masculins, est parue en 2006. Réalisée par des chercheures du CINBIOSE avec la collaboration du Service de la condition féminine de la FTQ et plusieurs syndicats affiliés, cette recherche vise principalement les conditions de maintien des femmes dans ces secteurs d’emploi.

Le Service de la condition féminine a également produit un outil syndical d’accompagnement pour cette dernière recherche : Construire, ensemble, une nouvelle tradition en emploi. Cet outil s’adresse aux travailleuses du non trad, mais aussi à leurs syndicats afin de les aider à améliorer la vie au travail pour ces femmes.

Tous ces documents sont disponibles au Centre de documentation de la FTQ.