Santé et sécurité au travail

Belle participation au cours FTQ "Femmes et santé et sécurité du travail : mythes et défis syndicaux" donné les 15 et 16 mars 2017 par le conseil régional FTQ Laurentides-Lanaudière. Photo: archives FTQ

On croit souvent, à tort, que le travail des femmes ne comporte aucun danger. Or, les femmes sont peut-être deux fois moins victimes d’accidents de travail que les hommes, mais elles souffrent deux fois plus de lésions professionnelles. Et ces maladies professionnelles ont un effet à plus long terme.

Un autre mythe : les problèmes de santé des travailleuses sont dus à leur inaptitude au travail, à des conditions personnelles ou des troubles imaginaires.

Comment rompre avec ces idées préconçues? Si l’on veut mieux cerner les problèmes de santé des travailleuses et les rendre visibles, il nous faut mieux comprendre le travail qu’elles effectuent, et en identifier les conditions et caractéristiques problématiques, trop souvent ignorées- donc « invisibles » et non rémunérées à leur juste valeur- comme du travail répétitif à cadence rapide et soutenue; peu de temps de récupération; des postures immobiles ou contraignantes; une surveillance rigoureuse; des expositions à des substances, produits dangereux ou virus; un environnement inadéquat (bruit, éclairage, aération, température, etc.); un travail avec des clientèles parfois difficiles; la multiplication et la simultanéité des tâches (faire plusieurs choses en même temps), et bien d’autres.

LIENS UTILES

SITE INTERNET