Journée internationale des droits des femmes: 8 mars

Le 8 mars, Journée internationale des droits des femmes, continue d’être un des temps forts en condition féminine à la FTQ. C’est un moment privilégié pour célébrer entre nous nos victoires comme travailleuses et comme femmes. On en profite aussi pour faire des bilans, réfléchir ensemble, échanger, s’encourager, se mobiliser. C’est donc plus qu’un symbole et, dans un contexte de transformations, d’instabilité, de remises en question de nos acquis, il conserve encore toute sa pertinence.

Téléchargez la liste des thèmes du 8 mars à la FTQ au fil des ans… (1981 à 2020)


Le visuel et le thème du 8 mars 2021 : Écoutons les femmes

Cette année, le thème retenu pour la journée internationale des droits des femmes est « Écoutons les femmes ». L’année 2020 aura démontré, une fois de plus, que les femmes ne sont pas suffisamment écoutées. Les inégalités que nous dénonçons depuis des années ont été exacerbées par la pandémie liée à la COVID-19. Au Québec, les femmes ont davantage été exposées au virus que les hommes parce qu’elles sont plus nombreuses à occuper un travail qui avait été jugé essentiel pendant le confinement. Elles sont, paradoxalement, plus nombreuses à avoir perdu leur emploi par leur présence également importante dans des secteurs comme la restauration et le tourisme. Lorsque les écoles et les centres à la petite enfance ont fermé, elles sont généralement celles qui ont dû conjuguer avec la présence des enfants à la maison. C’est sans parler de la violence conjugale exacerbée par le confinement. À quel point les choses auraient été différentes si on avait écouté les femmes lorsque nous dénoncions les injustices qui nous affligent depuis des années? Avec ce slogan, nous proposons de s’engager dans une action simple, mais transformatrice : écoutons les femmes, valorisons leur parole et leur travail. Par cet engagement, nous serions dans un Québec où les iniquités entre les femmes et les hommes disparaitraient peu à peu jusqu’à l’atteinte d’une réelle égalité de faits. Cessons de s’imaginer ce Québec égalitaire et provoquons le changement en écoutant l’autre moitié du monde : Écoutons les femmes.

L’épinglette : symbole des luttes féministes

En portant l’épinglette du 8 mars, nous affirmons que nous sommes féministes et affichons notre détermination à poursuivre la lutte pour le plein respect de nos droits fondamentaux, dont celui de l’égalité entre les femmes et les hommes.

#8mars

À l’ère des médias sociaux, nous vous invitons à utiliser ce mot-clic dans le cadre de vos actions et communications entourant le 8 mars ou simplement pour commenter l’actualité.


Le Collectif 8 mars représente plus de 700 000 femmes au Québec provenant des groupes autonomes de femmes et des organisations syndicales.


Archives