Les 12 jours contre les violences envers les femmes se déroulent du 25 novembre au 6 décembre

Les 12 jours contre les violences envers les femmes se déroulent du 25 novembre au 6 décembre. C’est un moment pour visibiliser les violences genrées, sensibiliser la population face à cet enjeu et se mobiliser pour éliminer toutes les formes de violence contre les femmes.

La campagne débute le 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Elle se termine le 6 décembre, Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes en mémoire de l’attentat antiféministe de l’École Polytechnique en 1989. Avec 18 féminicides depuis le début de l’année au Québec, la campagne des douze jours est plus pertinente que jamais. Nous vous invitons à arborer le ruban blanc, symbole de cette lutte. 

Thème 2021 :

Cette année, la campagne se déroule sur le thème Déconfinons la conversation autour des violences genrées.

« Pour l’édition 2021 de cet événement, le comité 12 jours a souhaité mettre en lumière l’exacerbation, l’invisibilisation et la normalisation des violences vécues par les femmes depuis le début de la pandémie. Et rappeler également qu’en 2021, les femmes, qu’elles soient autochtones, travailleuses de la santé, racisées et immigrantes, membres des communautés LGBTQ+, en situation de handicap, confinées, incarcérées, sans statut, travailleuses du sexe ou en situation d’itinérance, subissent des violences, entre autres et surtout, à cause de leur genre.

Le comité invite donc les groupes féministes et l’ensemble de la société à « déconfiner les conversations autour des violences genrées » ainsi qu’à faire entendre et résonner les histoires réelles des femmes qui vivent ces violences dans le silence. Ces histoires et vécus qui peuvent être difficiles à entendre ont un énorme pouvoir de transformation sociale. Pour mettre fin aux violences, il faut en parler![1] »

Événements

La campagne sera l’occasion de tenir et d’organiser des conférences, des ateliers de discussion, des formations, des expositions d’artistes, des cercles de paroles et des visionnements de films et documentaires. Le répertoire de ces activités ouvertes au public est disponible et mis à jour quotidiennement sur le site des 12joursdaction.com

Sur les réseaux sociaux :

Des vignettes seront partagées tout au long de la campagne sur les réseaux sociaux. Nous vous invitons à les partager dans vos réseaux avec le #DéconfinonsLaConversationFéministe pour visibiliser l’enjeu des violences envers les femmes.

Les violences au travail :

Pour le mouvement syndical, la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes et les 12 jours d’activisme constituent une période importante pour attirer l’attention sur la violence et le harcèlement fondés sur le genre dont les travailleurs et travailleuses font l’objet au quotidien. C’est une période pour réfléchir au rôle que nous jouons dans le cadre de l’effort d’élimination de la violence et du harcèlement fondés sur le genre dans nos foyers, nos communautés et nos lieux de travail. Cette année, les syndicats du Canada disent qu’il est temps de passer de la sensibilisation à l’action en ajoutant nos voix à un effort mondial visant à mettre fin au harcèlement et à la violence dans le monde du travail et en incitant le Canada à ratifier la Convention no 190 de l’Organisation internationale du Travail. La C190 est la première norme mondiale sur la violence et le harcèlement dans le monde du travail. Une fois qu’elle aura été ratifiée, elle rendra le travail plus sécuritaire pour tous – et particulièrement pour les personnes qui font l’objet de violence et de harcèlement fondés sur le genre.

Passer à l’action :

Le gouvernement fédéral a annoncé son intention de ratifier la C190 de l’OIT à maintes reprises, et les libéraux se sont engagés à la ratifier au cours de la campagne électorale la plus récente. Il est temps qu’ils tiennent leurs promesses. La Convention a déjà été ratifiée par 9 pays. Nous vous invitons à écrire au ministre du Travail pour lui faire savoir que nous voulons que le Canada soit le prochain pays à prendre cette importante mesure.

[1] « Déconfinons la conversation autour des violences genrées » – Lancement de la campagne 2021 des 12 jours d’action contre les violences faites aux femmes, Communiqué de la Fédération des femmes du Québec. 24 novembre 2021.

Commémoration du 6 décembre

Afin de se remémorer l’événement tragique qu’est la tuerie de la Polytechnique qui a enlevée la vie à 14 jeunes femmes le 6 décembre 1989, une commémoration est organisée à la Place du 6 décembre 1989 de 12h à 13 h.