Une seconde édition de l'École des femmes stimulante et prometteuse!

La deuxième édition de l’École des femmes, tenue du 26 au 31 mai, est maintenant terminée. On peut dire que l’activité a été couronnée de succès, puisqu’elle a permis de réunir 63 femmes, issues de 12 syndicats affiliés et provenant de plusieurs régions. Cette École est le fruit d’une résolution de congrès, adoptée à la suite du constat suivant: bien que les femmes représentent 37 % des membres de la FTQ, elles demeurent globalement moins présentes dans les structures syndicales, dans les formations et dans les activités, telles que les congrès et les conférences[1]. L’idée de l’École des femmes est née d’une urgence, soit celle d’offrir un lieu de formation spécifique aux femmes et permettant de surmonter certains des obstacles à leur présence, dans les structures syndicales.

Les participantes étaient réparties dans trois groupes différents : relève, leadership et santé et sécurité. Chacune des trois filières proposait, en plus des activités communes, des ateliers propres à leurs thématiques. Cette semaine de formation a permis aux participantes d’en apprendre davantage sur les enjeux féministes, mais elle a surtout permis de développer de nouvelles solidarités et de renforcer le réseau des femmes de la FTQ.

L’équipe de formation est particulièrement ravie de la participation enthousiaste des militantes. Ce fut une semaine riche qui nous a donné l’occasion de réfléchir, de discuter et de travailler à édifier ensemble des outils, des actions et des pratiques qui permettront d’amplifier la voix des femmes dans nos structures. Pour que la FTQ continue de bien représenter les femmes et de mener des luttes dans lesquelles elles se reconnaissent et qui servent à la société dans son ensemble, les femmes de la FTQ doivent prendre toute la place qui leur revient.

Nous tenons à remercier toutes les femmes qui ont fait de cet événement un succès retentissant. Merci aux invitées, aux participantes, aux personnes organisatrices et au personnel de soutien.

La FTQ est fière de travailler à défendre les droits des femmes et à s’assurer, par ses actions féministes engagées, de donner une voix à toutes les femmes qu’elle représente afin de favoriser une meilleure égalité et d’améliorer leurs conditions de travail et de vie.

[1] LAURENDEAU, France et autres. La force du nombre en action : rapport final sur le portrait des femmes à la FTQ et chez ses affiliés, [En ligne], 2013. [https://femmes.ftq.qc.ca/wp-content/uploads/sites/8/ftqimport/1563.pdf] (consulté le 7 juin 2019).